Aéroport de Pointe à Pitre - Guadeloupe

Vol inaugural de l’Airbus A350 sur Air Caraïbes

Henri Borie

Hello les AvGeeks !

La semaine dernière à la Rédac’, nous avons eu le privilège de vivre une jolie parenthèse ensoleillée en plein coeur de cet hiver déprimant. Une petite escapade gorgée du soleil des Antilles, qui sent bon le sable chaud et le jus de goyave !

Nous étions conviés par la compagnie aérienne Air Caraïbes à l’occasion du vol transatlantique inaugural du tout dernier oiseau de leur flotte : l’Airbus A350-900. Véritable fleuron du constructeur européen, cet avion nous faisait déjà rêver sur le papier … et il n’a pas manqué à ses promesses. Il faut préciser que c’est tout de même le premier A350 sous pavillon français !

On vous invite à vivre, avec nous, ce beau voyage sur les îles de Guadeloupe, décollage !

Air Caraïbes, première compagnie française à exploiter l’Airbus A350

Nous avons embarqué le matin du jeudi 2 mars 2017 pour le vol TX540 Paris Orly (ORY) – Pointe à Pitre (PTP) sur Airbus A350. Nous nous sommes installés en Classe Caraïbes (à peu de choses près équivalente à la Business d’Air France). Très excités à l’idée de faire partie de ce vol si particulier !

Une fois entrés à l’intérieur, c’est un régal ! La cabine est spacieuse et particulièrement lumineuse. La Classe « Soleil » (Economy) est en configuration sièges « 3-4-3 », la Classe « Caraïbes » (Business) est en « 3-3-3 » et la Classe « Madras » (Premium) est en « 2-2-2 ».

Dans les 3 différentes classes, chaque passager dispose d’un écran tactile devant lui. Les écrans de la Classe Caraïbes sont grands et très agréables à utiliser. Hyper intuitifs, ils permettent de profiter d’un bon choix de films et de musiques – qui font ressortir l’identité d’Air Caraïbes à travers une forte influence antillaise.

Au décollage, la qualité de l’insonorisation est impressionnante ; c’est légèrement déroutant de pouvoir parler sans forcer la voix et couvrir le bruit des moteurs. L’absence de vibrations durant cette phase de vol réputée dangereuse est un élément rassurant de ce nouvel avion. C’est vraiment appréciable.

Le déroulement du vol TX540 en A350 – Air Caraïbes

C’est parti pour 8h30 de vol dont 7h30 au dessus de l’océan. Altitude et vitesse de croisière atteintes, l’hôtesse nous tend un iPad-Mini pour nous permettre de lire la presse – journaux nationaux et européens, magazines de mode et d’actualité… Il y en a pour tous les goûts.


La cabine de l’Airbus A350 est vraiment très accueillante. Le vol est passé très vite ! Après deux films, un repas à la mode antillaise et quelques échanges passionnants avec les membres de la compagnie Air Caraïbes, nous nous sommes préparés pour l’atterrissage.

Le petit détail qui fait toute la différence ! Pouvoir suivre l’approche sur l’aéroport de Pointe-à-Pitre (PTP) en direct sur notre écran grâce aux caméras extérieures. Une animation qui plaira à tous les voyageurs déçus de ne pas être assis au hublot.

L’arrivée sur les îles de Guadeloupe

À la descente de l’avion, c’est toujours le même plaisir : le passage des 8 degrés parisiens au 29° des Antilles !  L’Airbus A350 d’Air Caraïbes, nouvel oiseau dans le ciel des Antilles nous présente ses plus belles plumes 🙂 Il est beau non ?

À 16h heure locale, nous voilà arrivés au coeur de la petite ville du Gosier avec un moment de temps libre pour nous installer à l’hôtel (La Créole Beach Hotel & Spa) et profiter de l’Art de vivre de la Guadeloupe : fruits frais, Planteur et vue sur mer. Après ce petit rafraîchissement et malgré un gros coup de fatigue, nous sommes allés goûter l’eau de la mer réputée chaude et pleine de bienfaits pour le corps.

Vendredi fut une journée marathon : l’office du tourisme des I’îles de Guadeloupe nous a fait visiter Grande Terre, la partie Est de l’Archipel. C’est l’île au climat le plus ensoleillé de Guadeloupe (il y tombe seulement 1,5 m d’eau par an en comparaison des 12 m d’eau de la Basse Terre à l’Ouest).

Nous nous sommes rendus dans la petite ville de Saint Anne avec son célèbre marché aux épices en bord de plage. Couleurs et senteurs exotiques sont au rendez-vous. Difficile de résister à l’envie de repartir les bagages chargés d’épices !

Nous avons ensuite découvert la Pointe des Châteaux à l’extrême-Est de Grande Terre. Le lieu est vraiment époustouflant. Les photos le laissent deviner 😉

Vol de retour sur Airbus A330 Air Caraïbes

Après le brunch, c’est déjà l’heure de repartir vers l’aéroport pour le vol de retour en Airbus A330. Nous avons eu la surprise d’être surclassés en classe Madras pour un vol de nuit, le bonheur !

Le délai entre le vol aller et le vol retour ayant été très court, nous avons pu facilement comparer les deux appareils. Pour nous la différence majeure réside dans les vibrations au décollage très présentes sur A330 et quasi-inexistantes sur A350.

La Classe Madras sur Air Caraïbes

En arrivant à son siège, on découvre une petite trousse de toilette contenant des produits l’Occitane (baume à lèvres, Serum Fabuleux et lingette rafraîchissante). Les hôtesses sont aux petits soins avec nous et assurent un service personnalisé très agréable. Le Champagne n’est pas une option, ni le Ti-punch ou le Planteur 🙂 ! Le repas servi comprend un apéritif, une mise en bouche, un plat cuisiné, fromage, dessert et café Nespresso / Thé Dammann Frères.

Dernier détail pour une fin de voyage parfaite : le siège full flat est inclinable à 180°. Nous avons atterri vers 6h30 à Paris, prêts pour une nouvelle journée.

Le mot du staff Air Caraïbes sur l’Airbus A350

« Nos nouveaux appareils renforcent la position de la compagnie sur les destinations Fort-de-France et Pointe-à-Pitre et apporteront 7% de capacité additionnelle sur ces deux routes en 2017. Ce vol inaugural confirme la volonté d’Air Caraïbes de proposer à tous les amoureux des Antilles une nouvelle expérience de voyage entre les îles et la Métropole. Fort de ses 35% de parts de marché sur la route des Grandes Antilles, Air Caraïbes réaffirme sa volonté d’être un acteur incontournable. »  Edmond RICHARD – Directeur Commercial Europe


image dessin Avion Avgeek

À bientôt pour d’autres découvertes aéro passionnantes ! Si vous souhaitez réserver vos billets d’avion vers la Guadeloupe pour vos prochaines vacances, n’hésitez pas !

Si ce reportage vous a plu, partagez-le ! 😉

Un immense merci à FTI Consulting, à l’équipe d’Air Caraïbes et à l’Office de Tourisme des îles de Gaudeloupe pour cet incroyable voyage, ainsi qu’aux belles rencontres réalisées durant ces 2 jours : Page Facebook Airliners Spotters – AeronewsTV

Bon vol les AvGeeks !
La Rédac’

Avis A350 – Air Caraïbes

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 Commentaires

  1. 8 mars 2017 at 17 h 39 min — Répondre

    J’adore ! Un très beau voyage et je suis un #AvGeek convainvu !
    Passionnant et rafraîchissabnt !

  2. Massal Alexis
    8 mars 2017 at 18 h 06 min — Répondre

    Votre article est très attrayante avec vos sublimes photos et me donne envie de m’asseoir sur ce bel oiseau ! ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER

Vol inaugural de l’Airbus A350 sur Air Caraïbes