L’interview de Sophie Figenwald, Aviation Geekette

Henri Borie

Hello les AvGeeks,
On vous retrouve pour une nouvelle rencontre passionnante avec un AvGeek ! Un AvGeek ? Et pourquoi pas UNE AvGeek ! C’est vrai ça… dans le monde fascinant de l’Aviation on rencontre quand même souvent plus de garçons que de filles. C’est pourquoi ce mois-ci, nous accueillons avec grand plaisir Sophie Figenwald pour une interview AvGeek au féminin. Blogueuse confirmée, cette passionnée par les avions et les aéroports ne conçoit pas ses vacances sans un vol A/R en bonne compagnie. Depuis plusieurs années, elle apporte sa vision féminine du secteur aérien en développant son univers Aviation Geekette sur son blog et les réseaux sociaux. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Rencontre et échanges avec une AvGeekette ! #GirlAviationPower 👩🏼✈

sophie-figenwald-aviation-geekette

Sophie, tu es blogueuse, passionnée par les avions. Peux-tu nous en dire plus ? L’origine de cette passion, le développement de ton blog …

Ma passion est née le jour où j’ai pris l’avion pour la première fois. J’avais alors 7 ans et étais particulièrement impressionnée par ces immenses machines. Entrer à l’intérieur, y passer la nuit et se retrouver à des milliers de kilomètres du point de départ à l’arrivée était difficilement compréhensible pour l’enfant que j’étais. Tellement incompréhensible que j’en avais peur !

Très rapidement, j’ai compris que je n’étais de loin pas la seule passionnée ! Quel bonheur de pouvoir échanger avec des professionnels du secteur, des spotters… (…)

Mais une fois à bord de mon 1er vol long-courrier à destination de La Réunion en Boeing 747, j’ai eu la chance d’être rassurée par l’équipage qui m’a même emmenée dans le cockpit de nuit. Toutes ces lumières, la rencontre avec l’équipage : la magie a instantanément opéré et la passion est née. J’ai cultivé ma passion toute seule pendant des années. Je me renseignais sur les actualités et les nouveautés et surtout, je partais en bord de piste à l’aéroport de Bâle-Mulhouse pour photographier les avions.

Puis en 2011, alors étudiante en Ecole de Commerce, j’ai découvert Twitter. Très rapidement, j’ai compris que je n’étais pas la seule passionnée ! Quel bonheur de pouvoir échanger avec des professionnels du secteur, des spotters,… Mon compte a peu à peu gagné en abonnés et je me suis fait connaître. 1 an après l’ouverture de mon compte Twitter, Aéroports de Paris & Air France ont eu la gentillesse de m’inviter à visiter leurs coulisses, les prémices des événements avgeeks ! C’était le 2 février 2012, une journée extraordinaire. Une journée si riche en découvertes et rencontres que j’ai eu envie de la partager.

C’est ainsi que Aviation Geekette Blog est né en février 2012. Cela fait déjà 6 ans !

Tu es sans aucun doute une AvGeek ! Comment définirais-tu ce terme ?

Un(e) AvGeek, c’est avant tout pour moi un(e) passionné(e). Et la passion peut prendre de multiples formes. Certains avgeeks sont des voyageurs fréquents, experts des compagnies, des flottes et des programmes de fidélité ; d’autres allient leur passion de l’aviation à celle de la photographie et sont prêts à parcourir des kilomètres pour capturer un avion ; d’autres encore sont collectionneurs ou curieux des coulisses de cet univers fascinant et ultra-sécurisé. Et puis bien sûr, il y a les avgeeks qui pilotent et les mécaniciens aéronautiques – dans le civil ou dans le militaire – et ceux qui accompagnent les passagers au sol et dans et les airs et qui vivent leur passion au quotidien.

Je lève la tête vers le ciel dès que j’entends un avion, je ne peux pas m’en empêcher.

Mais une chose est sûre, si la passion prend différentes formes, je pense que nous ressentons tous le même frisson en approchant un avion sur le tarmac. Je lève la tête vers le ciel dès que j’entends un avion, je ne peux pas m’en empêcher. Deviner de quel appareil il s’agit, voire même de quelle compagnie si l’avion est suffisamment bas, est un infatigable jeu. Passer des journées en bord de piste pour observer et photographier décollages et atterrissages est un bonheur et me rendre à l’aéroport pour le plaisir m’arrive fréquemment.

Aviation & Digital, quelle est ta vision de ce duo étonnant ?

Les compagnies, aéroports et constructeurs n’ont donc d’autre choix que d’être présents sur le digital pour répondre. (…)

L’Aviation ne peut aujourd’hui se passer du Digital. Ce secteur est particulièrement sensible en terme de communication. Tout incident ou fait divers, même s’il est mineur et parfaitement maîtrisé par l’équipage, donne lieu à de multiples commentaires et débats dans les médias et sur les réseaux sociaux. Les compagnies, aéroports et constructeurs n’ont donc d’autre choix que d’être présents sur le digital pour répondre.

Le Digital aujourd’hui est également indispensable commercialement. Les passagers sont en demande d’informations et les médias sociaux sont l’occasion parfaite pour eux de s’adresser directement à leur compagnie. Cela est d’autant plus souhaitable à l’heure où l’expérience en aéroport est de plus en plus déshumanisée, où l’enregistrement se fait en ligne et le dépose-bagages sur un tapis automatique.

Décris-nous l’univers que tu as imaginé autour de ton concept d’Aviation Geekette ?

Aviation Geekette Blog a pour vocation de partager mes expériences de voyage et de découverte des coulisses de l’univers parfois mystérieux du transport aérien. J’illustre mes articles avec des photos réalisées par mes soins.

Je ne publie que des articles dont je suis pleinement satisfaite et dont je juge qu’ils apportent quelque chose de nouveau par rapport à tout ce qui existe déjà sur le web. Je publie donc peu d’articles comparativement à d’autres sites, mais j’estime qu’ils sont de qualité. Pour preuve, l’audience des articles et réseaux sociaux (Twitter, Instagram et Facebook) associés au blog et à mon nom rencontrent de plus en plus de succès.

Aviation-Geekette-blog

As tu une anecdote à nous faire partager ?

À 17 ou 18 ans,  j’ai reçu un cadeau d’anniversaire qui m’a fait extrêmement plaisir mais qui est pour le moins original à cet âge… un scanner de fréquence ! La maison de mes parents se situant sur la trajectoire d’approche de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, j’ai passé de longues heures suspendue à mon scanner pour écouter les conversations entre avions et tour de contrôle. Décrypter leurs échanges était un jeu passionnant ! Et cela me permettait de suivre pendant un petit bout de temps les avions (à cette époque, Flightradar n’existait pas encore !).

Comment l’explosion du digital a changé ta vision du monde de l’aviation ?

Le digital me permet de partager ma vision du secteur et de raconter mes expériences de voyage avec ma sensibilité (…)

L’explosion du digital a été une incroyable chance pour moi. Lorsque j’ai lancé mon compte Twitter, ce réseau social n’en était encore qu’à ses débuts. Instagram, Snapshat et les autres n’existaient pas encore. C’est grâce à cela que j’ai pu rencontrer d’autres passionnés et être invitée aux premiers événements Avgeeks. Le digital me permet de partager ma vision du secteur et de raconter mes expériences de voyage avec ma sensibilité.

Quel regard portes-tu sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre de ta passion ? Que recherches-tu avec leur utilisation ? De la visibilité, de l’interaction ?

Les réseaux sociaux, je m’en sers avant tout pour partager mes articles, des anecdotes, des expériences. L’objectif est effectivement double : de la visibilité bien sûr dans un premier temps, pour être connu(e) et reconnu(e) dans le secteur ; puis évidemment de l’interaction avec mes lecteurs et abonnés.

J’adore ! Je m’inscris à la Newsletter AvGeek

Portrait chinois

Si tu étais un avion, ça serait lequel ?

L’A350 car je le trouve très élégant. J’espère pouvoir voyager avec ce bel avion très bientôt.

Si tu étais un aéroport, ça serait lequel ?

Dur de choisir !
Je dirais RUN parce que j’ai un vrai coup de cœur pour l’île de la Réunion que je considère comme mon 2e chez moi. Mais de par mes origines, BSL-MLH reste mon aéroport de cœur, le seul binational au monde, avec un trafic en croissance chaque année.

Plutôt Airbus ou Boeing ?

Boeing pour le 747, ce premier avion qui m’a fait voyager et qui me fait encore énormément rêver. Mais soyons bien d’accord, j’aime énormément Airbus également !

Si tu étais le comble de l’aviation ?

Des voyages où on revient à son point de départ ! Ainsi on ne considère pas l’avion comme un mode de transport mais comme une véritable expérience uniquement.

Si tu étais une destination rêvée ?

La Polynésie. Je rêverais de voler en hydravion au-dessus de ce chapelet d’îles paradisiaques.

Quelles sont tes objectifs, tes envies pour 2018 ?

Continuer à vivre ma passion, découvrir de nouveaux avions, de nouvelles destinations et pourquoi pas, de nouvelles compagnies !

Quelle question poserais-tu à l’invité(e) suivant(e) ?

Quel est le moment que tu préfères le plus lors d’un vol ?

image dessin Avion Avgeek

Pour plus d’informations sur l’Aviation Geekette blog de Sophie Figenwald , faites un tour sur son site internet.

Si cette interview de Sophie Figenwald vous inspire, partagez-là ! 😉

Voir plus d’interviews !

Contacter la Rédac’

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

1 Commentaire

  1. 2 mars 2018 at 11 h 04 min — Répondre

    J’adore cet article ! mais vous le saviez 😉✈💘

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER

L’interview de Sophie Figenwald, Aviation Geekette