Qu’est-ce-que le « Twilight Phenomena » ?

Henri Borie

Hello les AvGeeks ! (où plutôt les SpaceGeek cette fois-ci !)
Vous avez observé ces derniers temps le dernier lancement de la fusée SpaceX et vous vous demandez comment se produit ces magnifiques couleurs dans le ciel nocturne suite au passage de la fusée ? Et bien ce phénomène extraordinaire se nomme en anglais dans le texte « Twilight Phenomena » ou « Phénomène de Crépuscule ». On vous explique d’où ça vient et où les observer de près !

image dessin Avion Avgeek

Le Twilight Phenomena, jeu d’ombres et de lumières

Le « Twilight Phenomena »  se produit lorsque les particules laissées dans le ciel suite au passage d’une fusée se condensent, se gèlent puis se dilatent en haute atmosphère. Le panache de gaz d’échappement, suspendu dans le ciel, est ensuite éclairé par la lumière du soleil réfléchissante à haute altitude par dispersion. Il faut simplement attendre que la fusée sorte de la zone d’ombre créée par la Terre elle-même. Le passage dans la zone éclairée produit un phénomène spectaculaire lumineux et coloré  que l’on peut observer depuis le sol.

Le « Twilight Phenomena » se produit-il à chaque lancement de fusée ?

Et bien non.✨ Le phénomène de Twilight se produit généralement lorsque les lancements de fusées ont lieu 30 à 60 minutes avant le lever du soleil ou après le coucher du soleil. En effet, il faut que la fusée (ou le missile, le module etc) sorte de l’obscurité et pénètre dans une zone éclairée par le soleil, par rapport au point de vue de l’observateur au sol.

Les petites particules du panache de gaz d’échappement en expansion forment un nuage qui diffracte la lumière du soleil et produisent les couleurs rose, bleu, vert et orange – un peu comme un prisme à dispersion peut être utilisé pour fragmenter la lumière en ses couleurs spectrales (exactement comme les couleurs de l’arc-en-ciel). 🌈 C’est ce qui rend ce phénomène crépusculaire d’autant plus spectaculaire.

Pourquoi de telles formes dans le ciel ?

Le panache d’échappement peut prendre différentes formes :

L’aspect d’un tire-bouchon, car il est balayé par de forts courants de vent dans les couches supérieures de l’atmosphère (un peu comme les vents qui causent les turbulences en avion mais beaucoup plus haut et plus puissant). Il est généralement observé dans les deux à trois minutes qui suivent le lancement. Selon les conditions météorologiques, il pourrait rester dans le ciel pendant une demi-heure avant de se disperser.

L’aspect en boule de feu, même explication. Les vents sont simplement orientés de façon différentes et éparpillent les particules de telles sortes que depuis le sol, nous avons l’impression d’observer une explosion dans le ciel.

Où peut-on observer le mieux le « Twilight Phenomena » ?

À la base aérienne de Vandenberg en Californie, plus de 1 800 missiles et boosters spatiaux ont été lancés ces 60 dernières années depuis la côte centrale de la Californie, dans le nord du comté de Santa Barbara. Cependant, seul un faible pourcentage de ces lancements ont créé le phénomène crépuscule dit « Twilight Phenomena« .

L’apparence et l’intensité du phénomène varient en fonction de l’emplacement du spectateur et des conditions météorologiques. Le meilleur endroit pour observer ce phénomène semble dans l’ensemble de l’état de la Californie et en particuliers près de la ville de Los Angeles, Santa Maria, Lompoc. Etant donné la hauteur du phénomène, vous pouvez également l’observer depuis les états de l’Arizona, le Nevada et l’Utah.

fusée

À bientôt les AvGeeks et SpaceGeeks !

Henri de la Rédac’

Crédit Photos : Space X

Aucun Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER

Qu’est-ce-que le « Twilight Phenomena » ?