Pourquoi Boeing nomme ses avions 737, 747, 787 ?

Henri Borie

Encore une question existentielle typiquement AvGeek !
On continue notre série de réponses aux questions que n’importe quel(le) passionné(e) d’Aviation s’est déjà posé(e) un jour. Alors évidement, certains connaissent déjà la réponse ! Oui, et bien ce n’est pas une raison pour embêter les autres. 😝 Au contraire, si vous avez déjà la réponse ou que vous souhaitez apporter des précisions (ou corrections), dites le nous dans les commentaires (ou sur Facebook, Twitter, Instagram). On sera ravi d’en discuter avec vous !

On vous propose donc de vous parler de la nomenclature Boeing utilisée par le constructeur américain pour nommer ses avions. ✈️ 🅱️7️⃣4️⃣7️⃣

image dessin Avion Avgeek

La nomenclature Boeing : du marketing à l’américaine !

1944 – Il faut remonter à la fin de la seconde guerre mondiale pour bien comprendre le positionnement actuel de Boeing. À la mort de Philip G. Johnson, Président Directeur Général du célèbre constructeur aéronautique américain, Boeing est spécialisée exclusivement dans l’aviation militaire. William McPherson Allen, homme d’affaire diplômé de Droit des Affaires à l’université d’Harvard, est nommé à la tête de l’entreprise pour lui succéder.

L’Aviation de transport civile n’en est encore qu’au début de son histoire. Plusieurs constructeurs américains se partagent un marché qui manque cruellement de volume. En effet, les airs sont réservés à une élite et les besoins de déplacement des populations civiles, qui sont loin d’être comparables à ceux d’aujourd’hui, sont déjà bien comblés par le chemin de fer et l’automobile. À la fin de la seconde guerre mondiale, Boeing est un constructeur qui ne se risque donc pas sur ce marché du transport civile dominé par de sérieux concurrents : les californiens Lockheed proposant son célèbre Constellation et la Douglas Aircraft Compagny proposant les DC-1, DC-2, DC-3 (futur McDonnell Douglas suite à son rachat par la McDonell Aircraft Compagny).

1947 – William Allen décide alors de faire entrer la Boeing Compagny dans l’ère de l’aviation civile. Il souhaite diversifier les activités de l’entreprise afin d’élargir son périmètre d’expertise et augmenter les profits. Il clarifie les différents secteurs de développement : l’aéro-spatiale, le militaire et l’aviation commerciale. Pour supporter cette stratégie de diversification, les ingénieurs vont utiliser une référence chiffrée pour chaque secteur d’activité :


– les 3 pour les avions à hélices
– le 4 pour les avions militaires,

 – le 5 pour les moteurs,
– le 6 pour l’aérospatiale
– et le 7 pour l’Aviation de transport civile.

Le projet Boeing « Dash 80 »

1952 – Boeing prend alors un gros risque en finançant le projet d’un nouvel appareil permettant le transport civile. Le financement s’effectue sur des fonds propres et sans aucun client potentiel (des discussions avec la compagnie Pan-Am ont surement eu lieu à l’époque). Le projet se nomme « Dash 80 ».

Finalement le département Marketing du constructeur estime que la sonorité de « Boeing 700 » manque d’impact. Les communicants décident alors de renommer le projet en « Boeing 707 ».

📝 La petite légende qui fait son petit effet en société ! Le Dash 80 aurait subi 707 modifications en seulement deux ans de développement avant son premier vol en 1954.

Le prototype fut retiré en 1969 après plus de 1600 décollages et 2500 heures de vol et inspiré énormément le premier jet commercial de Boeing le 707. L’exemplaire unique du projet Dash-80, le Boeing 767-80 est actuellement exposé au Steven F. Udvar-Hazy Center près de la ville de Washington dans l’Etat de Virginie aux Etats-Unis.

Dash-80-Boeing-367-80

Par la suite, Boeing nommera ses avions en augmentant les dizaines à chaque nouvel appareil (parfois dans le désordre) :

Boeing 707 – 1957
Boeing 720 – 1959
Boeing 727 – 1963
Boeing 737 – 1967
Boeing 747 – 1970
Boeing 767 – 1981
Boeing 757 – 1982
Boeing 777 – 1994
Boeing 717 – 1998
Boeing 787 – 2009

Le Boeing 720, l’exception à la règle :

Version raccourcie du Boeing 707-120, le Boeing 720 possède un fuselage plus court et moins haut (41 mètres de longueur et 12 mètres de hauteur) que celui du 707 et son rayon d’action est limité. Produit à seulement 154 exemplaires (en comparaison près de 1500 appareils ont été produits pour le 777 entre 1994 et 2017), le dernier vol en Boeing 720 s’est tout de même réalisé en 2012.

Le dernier en date : le Boeing 787 « Dreamliner »

Imaginé à l’origine pour concurrencer l’A380 le géant d’Airbus, le Boeing 787 dit Dreamliner est le premier avion de l’histoire fabriqué avec des matériaux composites (carbone et fibre de verre). L’utilisation de ces matériaux innovants permet de réduire le coût d’exploitation de 10%.

Face aux difficultés rencontrées par Airbus pour vendre l’A380, c’est finalement l’A350-XWB qui occupe la place de principal concurrent sur ce créneaux face à Boeing.

Boeing 787 Dreamliner United Aéroport SFO – Copyright Comme Un Avion

La nomenclature Boeing est basée sur le client.

Il faut savoir que dans le nom complet d’un avion tel que Boeing 747-300, le 3 représente la version de l’appareil et les deux derniers numéros font références à la première compagnie aérienne propriétaire de l’appareil.

Le Boeing 707-120 a démarré la séquence de numérotation. Le nombre 20 est pour Boeing. La Pan-Am a hérité du numéro 21 en tant que premier client historique. Puis, United Airlines s’est vu attribué le 22. American Airlines et Continentale ont suivi avec le 23 et le 24. Le premier client non américain est Air France qui possède le numéro 28. L’allemande Lufthansa est à la 30ème position et British Airways à la 36ème place. La liste complète des codes clients boeing.

À la différence de la nomenclature Boeing basée sur la vente des avions aux différentes compagnies aériennes (ou les États), la nomenclature Airbus est basée sur la motorisation. Elles est à découvrir dans notre article Pourquoi Airbus nomme ses avions A320, A250, A380 ?

Ne partez pas ! On a aussi la réponse à une autre question : Pourquoi monte-t-on par la gauche en avion ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! ✈️✌?

Bon Vol les AvGeeks !
La Rédac’

Crédit photos : Henri Borie Comme Un Avion, Wikipédia

Voyage-Seattle-Usine-Boeing-Transavia

Lien vers l’article

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Aucun Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER

Pourquoi Boeing nomme ses avions 737, 747, 787 ?