2015, année la plus sûre de l’aviation civile

Henri Borie

Le rapport annuel de l’Association du Transport Aérien International (IATA) sur la sécurité aérienne en 2015 est tombé ce matin. Rassurez vous, l’avion c’est toujours plus sûr que la voiture !

Le message important à retenir c’est que les chiffres communiqués par l’IATA sont vraiment rassurants ! L’IATA n’a en effet enregistré l’année dernière « que » 68 accidents d’avion dont seulement quatre ont entrainé des morts.

2015 a été une autre année extraordinairement sûre pour ce qui est des accidents mortels indique Tony Tyler le Directeur Général de l’IATA. Les données sur la tendance à long terme indiquent que l’aviation est de plus en plus sûre poursuit-il tout en nuançant tout de même ses propos en rappelant que les chiffres ne prennent pas en compte les deux plus gros crashs d’avion survenus au cours de l’année : le crash volontaire du vol 9525 Germanwings (suicide du pilote prouvé par les bandes d’enregistrement) et l’attentat contre un vol 9268 de Metrojet (bombe artisanale placée à bord). Bien qu’il n’y ait pas de solution aisée aux problèmes de santé mentale et de sécurité qui sont apparus lors de ces deux tragédies, l’aviation poursuit ses efforts en vue de réduire le risque que de tels événements surviennent à nouveau ».

Avion_CUA

Les quatre accidents recensés en 2015 n’ont donc engendrés « que » 136 victimes (510 victimes si l’on considère les deux accidents). A titre de comparaison le nombre de victimes en 2014 était de 641 ce qui implique a fortiori une diminution du nombre de victimes en avion en 2015.

Le nombre d’accidents était lui aussi en baisse par rapport à 2014 (77) et par rapport à la moyenne entre 2010 et 2014 (90). D’ailleurs la moyenne sur les cinq dernières années est de 17,6 accidents mortels et 504 victimes par an.

En ce qui concerne les jets, l’IATA affiche un taux global de 0,32 en 2015 (mesuré en perte de coque par million de vol), soit un accident majeur tous les 3,1 millions de vols ; le taux était moins bon que l’année précédente (0,24) mais meilleur que la moyenne sur cinq ans (0,46).

INFOGRAPHIE :

Quelques chiffres à retenir pour la sécurité aérienne en 2015

Infographie Sécurité Aérienne - Avgeek

Pour les Avgeeks les plus motivé(e)s, on vous laisse télécharger le Rapport IATA sur Sécurité Aérienne 2015

Les chiffres :

  • Plus de 3,5 milliards de personnes ont voyagé en toute sécurité à bord de 37,6 millions de vols
  • Il y a eu 136 décès, comparativement à 641 décès en 2014, la moyenne sur cinq ans étant de 504 décès par année. Si on inclut les vols 9525 de Germanwings et 9268 de Metrojet, le nombre de décès en 2015 s’élève à 510.
  • Il y a eu 68 accidents (tous types d’aéronefs confondus), en baisse par rapport au chiffre de 77 enregistré en 2014 et à la moyenne annuelle sur cinq ans de 90.
  • L’Afrique reste le continent le moins « sûr » avec un rendement de sécurité de 3,49 mais enregistre une baisse sur un an. (3,69 en 2014)
  • L’Europe est à 0,15 (0,18 en 2014)
  • L’Amérique du nord à 0,32 qui voit son taux s’envoler cette année (0,13 en 2014)
  • Le Moyen-Orient et l’Océanie restant les zones les plus « sûres » avec un taux à 0 (peut mieux faire !)

Qu’est-ce que l’IATA ?

L’Association Internationale des Transports Aériens est une association basée à Montréal regroupant les 260 compagnies aériennes les plus influentes de la planète. Cette organisation représente à elle seule plus de 83% du traffic aérien mondial.

La structure permet aux compagnies aériennes d’exercer leur lobbying auprès des institutions. Elle annonce fédérer et conseiller le secteur de l’aéronautique dans son ensemble.

Des rapports chiffrés, faisant office de documents incontournables pour comprendre le marché aérien (industries, services, politiques, etc…), sont régulièrement publiés par l’IATA.

Plus d’info : www.iata.org

Bon vol les AvGeeks!

La rédac’

Avion_CUA

Tags:

Partagez cet article

Aucun Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER

2015, année la plus sûre de l’aviation civile